Le projet

Accueil / Les acteurs

Les acteurs

Le projet de bus T Zen 5 est piloté par Ile-de-France Mobilités.
Ce projet est financé par l’État, la Région Île-de-France, le Département du Val-de-Marne et la ville de Paris pour l’infrastructure. Ile-de-France Mobilités finance l’achat des bus.

Les partenaires



L’État : En finançant le bus T Zen 5 à hauteur de 21%, via le Contrat de Plan État-Région, l’État s’engage pour offrir aux franciliens des transports plus performants permettant d’avancer vers une ville durable et un mode de vie plus apaisé. L’État poursuit son objectif de rendre plus performant le réseau de transport en l’inscrivant dans la dynamique des territoires afin de mieux répondre aux besoins quotidiens des usagers, d’améliorer l’accès pour tous aux transports et ainsi renforcer l’attractivité de la région Île-de-France.




La Région Île-de-France : Pour répondre à la demande de tous les usagers, la Région investit massivement pour moderniser et agrandir le réseau de transports en commun. Elle accompagne également le développement de la pratique quotidienne du vélo ainsi que les nouveaux usages de la route comme le covoiturage ou les voies réservées aux bus et taxis. Elle développe une politique résolue de lutte contre les bouchons et de soutien à l’innovation routière. Conjointement avec Île-de-France Mobilités, la Région a engagé la révolution des transports depuis 2016 pour améliorer en profondeur les conditions de transport des Franciliens.
La Région Île-de-France est donc co-financeur à hauteur de 49%, au titre du Contrat de Plan Etat-Région.





Le Département du Val-de-Marne :Le Département du Val-de-Marne est engagé dans l’amélioration et le développement des transports pour tous les Val-de-Marnais. Apaiser le trafic automobile, favoriser les transports collectifs et les circulations douces, garantir une meilleure desserte du territoire et réduire les temps de parcours au sein du département, tels sont les principaux objectifs du Conseil départemental en matière de déplacements. Gestionnaire des voiries départementales, il est intervenu notamment en tant que maître d’ouvrage sur la requalification de la RD19 à Ivry-sur-Seine. Il est également co-financeur de l’opération à hauteur de 26,55 %.





La Ville de Paris : La Ville de de Paris participe activement au développement du réseau de transports en commun et à l’amélioration des liaisons entre Paris et les communes voisines, en complément des nouvelles solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle qu’elle met en place (Vélib’, création d’un réseau cyclable structurant et du Réseau Express Vélo, Bornes Belib’ -réseau public parisien de bornes de recharge pour véhicules électriques- etc.). Elle agit ainsi pour des transports fiables et performants, au plus près des besoins des usagers. C’est pourquoi le projet de bus T Zen 5 qui reliera Paris à Choisy-le-Roi prend tout son sens. La Ville de Paris participe au financement de ce projet à hauteur de 3,45 %.





Île-de-France Mobilités (anciennement STIF) imagine, organise et finance les transports publics pour tous les Franciliens. Au cœur du réseau de transports d’Île-de-France, Île-de-France Mobilités fédère tous les acteurs (voyageurs, élus, constructeurs, transporteurs, gestionnaires d’infrastructures), décide et pilote les projets de développement et de modernisation de tous les transports, investit et innove pour améliorer le service rendu aux voyageurs. Île-de-France Mobilités finance à 100 % le matériel roulant et le fonctionnement du T Zen 5.










Les communes et structures associées

Les communes de Paris, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, et Choisy-le-Roi ainsi que les aménageurs (SEMAPA, SADEV 94, Grand Paris Aménagement ) sont directement associés aux études, durant toutes les phases du projet.




Le projet de bus T Zen 5

La nouvelle ligne de bus T Zen 5 reliera le 13e arrondissement de Paris à Choisy-le-Roi en passant par Ivry-sur-Seine et Vitry-sur-Seine en près de 33 minutes. Long d’environ 9,5 km, le tracé du nouveau bus T Zen 5 participera au développement économique et urbain des territoires desservis.

Le tracé